Bitcoin News

Nasdaq / Bitcoin d’ici mi-2018

Le Wall Street Journal a révélé l’information selon laquelle le Nasdaq proposera des contrats à terme de Bitcoin d’ici le milieu de l’année 2018. Cette nouvelle intervient alors qu’il y a quelques semaines, Chico Merc (CME) et Cboe devraient également offrir un contrat à terme Bitcoin d’ici la fin de cette année. Toutes ses initiatives pourraient signifier l’intégration et l’adoption officielle de la crypto-monnaie la plus populaire au monde dans le réseau du marché financier mondial.

Nasdaq cherche à faire entrée massivement le Bitcoin à Wall Street

 

Malgré le fait qu’il soit second en matière de volume de transaction à la Bourse de New York, Nasdaq est une affaire très importante au sein des bourses de valeurs mobilières. Il est connu pour être le paradis des actions liées à la technologie.  Il faut rappeler que le Nasdaq a flirté avec le Bitcoin sur une bourse européenne, mais cette fois-ci, Nasdaq veut entreprendre une entrée massive de cette crypto-monnaie dans un marché complètement différent. En effet, le Bitcoin a longtemps été considéré dans les cercles professionnels comme trop volatile. Cependant, les gestionnaires d’argent regardent souvent au-delà des médias et ont découvert dans le Bitcoin, non seulement une monnaie, un système de paiement et une réserve de valeur, mais aussi une nouvelle façon d’appliquer les contrats.

Cantor Fitzgerald veut aussi sa part du gâteau

Cantor Fitzgerald LP, lui aussi, fournira des dérivés Bitcoin sur sa plate-forme au début du deuxième semestre 2018.

Un haut responsable de Cantor Fitzgerald LP, Shawn Matthews, a expliqué lors d’une interview :

 

 

« La catégorie des actifs ne va pas être fermée. Si vous regardez le prochain niveau, ce seront les institutions qui seront les plus importantes sur le marché, surtout que les liquidités sont en pleines croissances. »

Bien qu’il ne soit pas connu pour sa perspicacité à terme, Cantor a un avantage convoité en ce sens qu’il détient déjà une licence du principal régulateur de l’industrie, à savoir la Comodity Futures Trading Commission (CFTC)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*